Alice in Wonderland
Bienvenue au Pays des Merveilles !

Sache que tu ne peux pas repartir sans prendre au moins une tasse de thé, mon cher ! Ca serait très très très grossier ! Vraiment vilain. Mais si vous tenez réellement à partir tout de suite, pouvez-vous nous dire pourquoi un Corbeau ressemble à un Bureau ?

Hum ? Bon, très bien... Bonne visite et à bientôt, alors !


PS: Faites attention à ne pas croiser la Reine Rouge en chemin, elle peut être n'importe où... surtout dans son château où elle reste à longueur de journée !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Livraison d'Alice [Joe, Alice, Ismabeth & quelques membres de la cour rouge]

Aller en bas 
AuteurMessage
Joe - Ismabeth
Admine secouée du bocal et Grandes Z'oreilles
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 13/04/2010

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Personne, sauf son Jaberbébéwoocky... et son valet, le seul à la comprendre
Ennemis: Tout le monde, voir plus...
Passe-temps: Couper des têtes

MessageSujet: Livraison d'Alice [Joe, Alice, Ismabeth & quelques membres de la cour rouge]   Dim 16 Mai - 20:41

Au loin, quelques rayons de soleil filtraient parmi les arbres. Le ciel était teinté de rouge, et cette couleur s'alliait parfaitement avec le sombre palais qui se dressait à l'horizon. Pas un souffle de vent ne se faisait sentir, et la température avait tendance à augmenter avec l'arrivée du petit jour.

Joe avait sauté toute la nuit, en se ménageant pour économiser ses forces. Les longs trajets n'étaient pas sa spécialité, et il avait dû s'arrêter à deux nombreuses reprises, à bout de souffle. Dans ses pattes, Alice avait cessé de gesticuler. Le kangourou ôta doucement son doigt de la bouche de sa prisonnière et s'aperçu que celui-ci était couvert de sang. Avait-il appuyé trop fort, et... Non, il n'osait même pas y songer. Mais un coup d'oeil lui apprit que ce n'était pas Alice qui saignait, mais son doigt. L'animal le porta à ses lèvres pour le nettoyer sommairement, avant de l'examiner en détail. On y voyait plusieurs marques de morsures d'à peine quelques millimètres ! Dire qu'il n'avait rien sentit... Dans sa main, la demoiselle se débattait de plus belle. Il fut forcé de reposer son doigt couvert d'égratignures sur sa petite bouche.


- Chhhht, on est bientôt arrivé !

Il franchit les dernières centaines de mètres qui le séparaient du palais royal en quelques bonds, et s'arrêta caché derrière les remparts. On pouvait entendre d'ici les cris de sa majesté, qui se trouvait dans la cour à se plaindre de quelques petites choses n'étant pas à son goût. Joe n'avait pas l'habitude de passer par la porte, gardée par au moins quelques cartes, alors qu'il pouvait aisément sauter par-dessus la muraille. Il se ramassa sur ses pattes arrières et avant de sauter, il eu l'élégance de prévenir sa passagère.

- Attention, princesse, on décolle !

Alors, il s'élança. Il dépassa largement les remparts en hauteur, et atterrit majestueusement au beau milieu des disciples de sa majesté. Ceux-ci semblaient indignés de voir un intrus interrompre leur partie de golf, mais il n'en avait cure. Il fit une révérence à sa majesté Ismabeth et lui dit de sa voix mielleuse qu'il plaisait aux gens d'entendre :

- Majesté, sachez que je suis vraiment navré de constater que j'interromps votre jeu, et je vous prie d'accepter mes excuses les plus sincères... Pour me faire pardonner, je vous amène un présent qui devrait vous intéresser.

Sachant que la reine n'était pas d'un naturel très patient, il présenta aussi tôt la captive.

- Alice, celle qui vous a causé tant de soucis par le passé, est à votre disposition !

_________________

Allez, Invité, soit gentil et clique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 27
Localisation : Dans les horribles cachots de l'horrible palais de l'horrible reine à la couleur horriblement rouge !

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Ils sont tellement nombreux : Miranda, le chapelier, le lapin, le lièvre, le loir, le violoniste...
Ennemis: Grandes oreilles et grosse tête ^^ Ils vont bien ensemble ses deux là !
Passe-temps: Découvrir le pays aux merveilles...

MessageSujet: Re: Livraison d'Alice [Joe, Alice, Ismabeth & quelques membres de la cour rouge]   Mer 19 Mai - 23:55

Alice avait vite compris qu'elle s'était fait abuser par ce kangourou aux compliments trop facile. Elle regrettait déjà le fait de n'avoir pas suivit sa première intuition, mais surtout de ne pas avoir écouté le violoniste. Emportée par la colère envers Joe mais aussi envers elle-même, elle avait hurlé en son égard qu'il n'était qu'un traitre, un menteur et bien d'autres mots qui ne servaient à rien sauf à la calmer un peu et avoir le doigt du kangourou à 1milimètre de sa bouche.
Elle se trouvait maintenant bien prisonnière de cet animal abominable et la seule chose qu'elle pouvait faire, c'était réfléchir à comment se sortir de là. Elle essaya bien de se concentrer cependant, maintenant qu'elle se trouvait proche de Joe, elle pouvait sentir son odeur de poil mouillé, dut à la transpiration de la course, mélangé à toutes les choses qu'il avait dut toucher et qui n'était sans doute pas des fleurs. Elle se demandait alors depuis combien de temps il n'avait pas pris un bain, ce qui l'empêcha bien sur à trouver une solution à son véritable problème.
Sans vraiment réfléchir aux conséquences, Alice mordu le doigt du kangourou espérant retrouver un peu d'air pur ainsi. Voyant qu'il ne bronchait même pas, elle le mordit alors encore plus fort, mais ce ne fut pas plus efficace.


*Bravo Alice. Maintenant, en plus de son odeur naturelle, tu vas devoir supporter celui de son sang. Espérons que j'aurai assez d'air jusqu'à l'arrivée*

L'arrivée... Alice se remémora les paroles que Joe lui avait dit juste après l'avoir kidnapper.
''Vous serez bientôt entre les mains de la grande, de la magnifique reine Rouge, la seule véritable reine de ce royaume.''
Lors de son dernier séjour ici, la reine rouge avait été mise en exile. L'emmenait-elle à l'endroit où elle errait ? Elle ne le pensait pas vraiment, et son hypothèse la plus vraisemblable sur le lieu d'arrivée n'allait pas tarder à ne plus en être une...

De ce qu'elle pouvait apercevoir, Alice reconnu une route qu'elle n'aurait pas cru avoir à reprendre. Son présentiment qui l'avait menait dans le pays des merveilles étaient donc vrai... la reine rouge était de retour.

Joe enleva enfin son doigt de devant la bouche d'Alice, qui ne put s'empêcher de soupirait de plaisir. Elle aperçu alors le château qui n'avait jamais quitter ses rêves. Un frison la submergea.
Même si elle savait pertinemment que cela était inutile, Alice essaya à nouveau de se glisser de la main de l'animal.


''Vous ne pourriez pas déserrer un peu votre étreinte. Je crois me rappeler que votre, soit disant, reine n'aime pas le blanc, et j'ai bien peur que ma peau soit de cette couleur si vous...''


Alice ne put finir sa phrase, l'immense doigt de l'animal venait de réapparaitre devant sa bouche. Elle se força alors à respirer le moins possible.

''Chhhht, on est bientôt arrivé !''

Elle l'espérait bien, elle ne pouvait plus supporter d'être tenu ainsi.

''Attention, princesse, on décolle !''

Alice ne sentit même pas le saut du kangourou. Sa dernière phrase lui avait donner un plan. Un plan complètement fou et qu'elle doutait même qu'il fonctionne, mais cela restait un plan. Il lui fallait maintenant patienter avant de pouvoir le mettre à exécution. Et elle avait de quoi combler son attente, elle était à présent devant ce visage disproportionné qu'elle ne pourrait jamais oublier... la reine rouge.


[L'odeur, c'est pour me venger de la "livraison" dans le titre... je suis pas un colis ^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azurina Calin

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 15/08/2010
Localisation : Dans le noir de ton esprit

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Personne
Ennemis: Tout le monde
Passe-temps: Torturer

MessageSujet: Re: Livraison d'Alice [Joe, Alice, Ismabeth & quelques membres de la cour rouge]   Ven 20 Aoû - 0:54




[Pour ce post, je suis tenante du titre de la Reine Rouge. Provisoirement x)]




Journée rituelle. Sensation de vide, comme à l'accoutummée, rien ne change, rien ne bouge. Dans ce palais aux couleurs rouge comme je le souhaite, rien ne change. Rien ne bouge. Toujours ces mêmes blas blas, toujours ces mêmes personnes assoiffées de mes propres mots, appelant, suppliant, de l'aide ou de la trahison. Mais jamais la moindre information. Rougeur inespérée, tendre sensation d'agonie et d'impureté. Ici, dans le rouge du sang de mes ennemis, je ronge mon frein, attelée à ma partie, sans même prêter attention aux coups que je peux porter. De toute manière, quelle importance ? Je sais que quoi que je fasse, je vais finir par gagner. Mon retour en flammes, comme si j'étais revenue de vacances. De sombres et glauques vacances, terres désertes et nues, dépourvues de chair à canon ou d'esclaves serviles. Rien pour faire ma toilette, personne pour me maquiller. Personne sur qui hurler. Aucune tête à hurler. Je n'ai plus la vision de ce sang, dégoulinant de la plaie ouverte, tandis que la tête de la victime, dont les yeux bougent encore en un mouvement fou, est balancée du haut de la tour. Direction les Douves. Un lac de visages morts et pâles, envahis par cette torpeur qu'est la mort, lancinante et violente, folle à lier et dangereuse. La mort, ce divin cadeau, le seul sans doute que je n'ai jamais désiré m'offrir. Le temps de mon retour est proche. Mais je ne reviens pas de vacances. Et imprimée dans mes souvenirs, ton visage de cette pâleur glaciale, Miranda. Crois-moi. Je me vengerai.

A malin, malin et demi.

Ils ont acclamé mon retour, et tout est redevenu comme si rien n'avait changé. Je revois cependant ce visage, toi, ma soeur, ce sourire de triomphe et de joie peinte sur ton visage, pitoyable, détèstable. Il n'y a rien pour quiconque ici, hormis la mort et la souffrance. On ne peut pas vivre heureux au Pays des Merveilles. On ne trouve que l'ombre et la guerre, la mort lancinante. Celle que j'offre en cadeau à ceux qui me déplaisent. Ceux qui me volent. Ceux qui me rient. Ce qui me haïssent. Peu importe, de toute manière ici, la seule importance est la haine que je te voie, toi et tes gestes trop doux, toi et tes sourire trop niais, toi ma soeur, qui m'a volé cette place qui me revenait de droit. Compter, sans compter, la retrouver, la déchaîner. Ma colère contre toi. Mes hurlements, dans la forêt de Tulgey. Je n'ai éveillé en toi aucune peur, aucune douleur. Seulement cet amusement latent. Alors pourquoi ne pas changer le compte à rebours ? Dans ce monde peuplé de douleur, incommensurable paix inexistante. Je suis la tenante du titre, l'aînée, et je ne crains ni la douleur, ni la mort. En apparence, sans doute. La modette grosse tite peut paraître stupide. Mais affairée, dans mon esprit, j'attends, ton point faible, ta venue, ton inspiration disparue. Aujourd'hui, je ne me laisserai pas avoir. Contre la voie de la raison je choisirai celle de la cruauté. Et tu paieras, oh oui, tu paieras. Tes crimes contre ta propre aînée. Voleuse. Le blanc, je le détèste. Comme toi je t'ai toujours haïe.

Voleuse. Sale voleuse.


Au coeur de cette matinée fraîche, ce ciel rouge qui se lève, élégant firmament pour un être de ma nature. Une sorte de clin d'oeil à ma propre condition. Rouge, rouge comme le sang. Le coeur, ce coeur que j'aime et que j'adule, ce coeur qui est en moi la seule chose qui transmette un seul signe de vie à mon corps, le coeur, pompe de l'instrument humain. Encore un rapport au sang. Etais-je faite pour cette destinée ? Aucune idée. Mais lorsque je vois Joe s'approcher de moi avec fierté, une petite chose entre les mains, je me sens enjouée. Mais je fais, comme à l'accoutumée, celle qui est contrariée. Contrariée, parce que dans cette partie de Golf tu m'as profondément dérangée. Quoique. J'allais gagner de toute façon. Respirer cet air malsain que tu m'apportes, créature macabre, sauteur. Tu m'apportes un cadeau ? Comme c'est gentil. Regard suspicieux face à celui que tu m'affiches, insolent et triomphant. Ma moue ne t'échappe pas. Et tu ne tardes pas à me montrer ce que tu tiens entre tes pattes griffues. Tiens ? Du sang, encore ?

- Alice, celle qui vous a causé tant de soucis par le passé, est à votre disposition !

Alice.

Fuyeuse.

Menteuse.
Impie.

Inaccessible.
Assassin.

Traîtresse !

Les yeux dans une sorte de torrent de colère m'atteignent sans que mon esprit puisse m'en dire quoi que ce soit. Immobile, pour l'heure silencieuse, je sens que l'action se déchaîne, présentée comme une tuerie implacable. J'entends derrière moi un valet, au nez proéminent. Voit mon absence de réaction. S'il voyait mes yeux flamboyants. Si tu les voyais tu comprendrais. Voix. Tranquillement assaillies par un écoulement fort et puissant, ressentir la rage se propager au sein même de notre esprit. Un instant de tranquilité détruite. Une mort disparue, mais bien réelle. Je te hais, Alice. Au même titre que Miranda, la stupide Reine dite Blanche.

Ceci dit, un sourire éclaire mon visage. Un sourire tout nouveau, d'une cruauté encore trop forte pour que quelqu'un puisse contempler la Reine Rouge telle qu'elle l'est vraiment. Excitation curieuse. Je vais te tuer. C'est un fait indéniable.

"Beau travail. Je ne savais pas qu'elle était revenue ici..."


Murmure désapprobateur. Ne pas jeter le moindre regard à l'animal. Contempler Alice. Du haut de ma tête volumineuse. Et s'adresser au groupe.

"Couper la tête à une traîtresse dans son genre ? Sans doute ne mérite-t-elle pas cet honneur."


Observation. Regard plein de sadisme à ce kangourou bondissant. C'est à toi que je m'adresse.

"Alors, mes Grandes Zoreilles ? Noyade, ou lapidation ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 27
Localisation : Dans les horribles cachots de l'horrible palais de l'horrible reine à la couleur horriblement rouge !

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Ils sont tellement nombreux : Miranda, le chapelier, le lapin, le lièvre, le loir, le violoniste...
Ennemis: Grandes oreilles et grosse tête ^^ Ils vont bien ensemble ses deux là !
Passe-temps: Découvrir le pays aux merveilles...

MessageSujet: Re: Livraison d'Alice [Joe, Alice, Ismabeth & quelques membres de la cour rouge]   Sam 21 Aoû - 12:55

La reine rouge ! Alice avait l'impression que sa tête avait encore grossit, mais ceci ne devait être que son imagination. Elle était encore entourée de cette cours de faux-serviteur, présent plus par peur que par respect. Alice ne pouvait pas haïr ces personnes-là, bien au contraire, elle avait pitié qu'ils ne puissent pas se lever contre leur reine pour enfin dire ce qu'ils pensaient réellement. Seul l'animal qui l'a tenait donné l'impression d'être là par envie et non par obligation. Comment pouvait-on adorer une personne comme la reine rouge? A moins que ça-soit le pouvoir qui l'attirait.

Le regard de la reine rouge ne laissa aucun doute sur les sentiments qui l'a lié à Alice. Cette dernière ne pouvait s'empêcher de la voir comme une enfante sur-gâtée en plein caprice.

''Couper la tête à une traîtresse dans son genre ? Sans doute ne mérite-t-elle pas cet honneur. Alors, mes Grandes Zoreilles ? Noyade, ou lapidation ?"

Alice ne put s'empêcher d'être surprise. Pourtant, elle aurait dut se douter que la reine rouge n'aller pas l'accueillir avec un bouquet de fleur. Cependant, elle ne pensait pas qu'elle se ferait exécuter dès son arrivée.
Alice repris rapidement le dessus sur son esprit, son plan pouvait toujours fonctionner. Il lui fallait seulement encore un peu de temps et elle savait comment en gagner.

Avant que son garde ne prenne la parole, elle s'adressa à la reine rouge avec beaucoup de respect, déjà pour éviter de l'énerver plus qu'elle ne l'était, même si Alice doutait que ce soit possible, et puis son éducation l'empêcher de mal se conduire devant une personne de ce titre, qui que ce soit.


''Si je peux me permettre, Votre Majesté, si vous décidez de me tuer maintenant, vous vous mettrez en guerre avec la reine blanche. Une guerre que je suis sûre que vous pouvez gagner mais où vous pourrez perdre certains de vos serviteurs les plus fidèles.
Si vous me gardez en vie, vous pourrez alors m'utiliser comme monnaie d'échange avec la reine blanche et ainsi retrouver votre couronne avec beaucoup plus de ruse... ce qui vous conviendrez mieux.''


Alice repris une grande respiration... Elle s'était empêcher de respirer le long de sa tirade afin qu'elle puisse tout dire sans être couper.
Elle s'en voulait de mettre la reine blanche dans son stratagème, mais si son plan fonctionnait, il n'y aurait pas besoin d'aller jusqu'à ce stade.

Alice espérait maintenant que la reine rouge était assez intelligente, ou trop bête, pour accepter son offre. Discrètement, elle croisa les doigts et attendit la réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe - Ismabeth
Admine secouée du bocal et Grandes Z'oreilles
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 13/04/2010

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Personne, sauf son Jaberbébéwoocky... et son valet, le seul à la comprendre
Ennemis: Tout le monde, voir plus...
Passe-temps: Couper des têtes

MessageSujet: Re: Livraison d'Alice [Joe, Alice, Ismabeth & quelques membres de la cour rouge]   Mar 24 Aoû - 15:57

[En fait, tu veux carrément faire un nouveau sujet avec le flood ? U_u
Ce serait pas mieux d'en mettre un avec en citation tout ce qui a été dit ?
'Fin bon.
Si tu veux faire en sorte que les messages de flood là soient dans l'autre sujet, fais attention, parce que la date est prise en compte. Et donc, le premier message que tu as écrit se retrouvera sûrement bon dernier...
Et on que diviser un sujet, pas un message, il me semble...]

- Beau travail, commenta la reine. Je ne savais pas qu'elle était revenue ici...

Joe sourit. A vrai dire, il ne le savait pas non plus, jusqu'à ce qu'il tombe sur elle par le plus heureux des hasards. Il avait beau savoir pouvoir compter sur sa chance, il ne s'attendait pas à ce qu'elle lui fasse un aussi beau cadeau, mais il avait la ferme intention d'en tirer profit. Grand profit.

Il s'aperçut aussi que la reine était obnubilée par Alice. Dans sa tête se tramaient sûrement une foule d'idée sanglantes et cruelles, dignes d'une reine aussi parfaite. Enfin, parfaite... il lui manquait tout de même une couronne.


- Couper la tête à une traîtresse dans son genre ? reprit-elle. Sans doute ne mérite-t-elle pas cet honneur.

Joe hocha la tête, du même avis que sa souveraine. Pour sa part, il savait parfaitement ce qu'il ferait subir à cette héroïne de pacotille. Une héroïne blonde, d'ailleurs, tout comme la cruche qu'elle servait. Coïncidence ? Ça n'existe pas, voyons. Tout a un sens. Même au pays des Merveilles, contrairement à ce que peuvent penser certains.

Ismabeth releva brusquement la tête vers son serviteur aux longues jambes. Face au regard fier, hautain et sadique de sa majesté, il se redressa immédiatement pour être le plus droit possible. Un vrai piquet. Oui, majesté, quels sont vos ordres ?


- Alors, mes Grandes Zoreilles ? Noyade, ou lapidation ?

Grandes Zoreilles ? Il ne se souvenait pas avoir déjà été appelé de la sorte. Mais ça ne lui déplaisait pas non plus. Qui a de grandes oreilles a l'ouïe fine, et sait se tenir au courant pour agir au mieux. Voilà qui lui allait bien.

Noyade ou lapidation ? La noyade était un moyen lent et cruel, se sentir mourir à petit feu... Mais la lapidation était encore plus lent et plus douloureux. Être impuissant devant cette foule de spectateurs haineux... Oh oui, la lapidation serait sûrement le meilleur choix, si il devait choisir entre ces deux options. Mais son plan B ne comprenait aucune de ces solutions. Non, celle à laquelle il avait pensé était plus cruelle, c'était une torture intérieure. Savoir qu'on était la cause de la déchéance de son pays... Quelle torture, n'est-ce pas, chère Alice ? Et là, vivre serait bien plus terrible que mourir. Il était diabolique.


- Majesté, permettez-moi de vous proposez une troisième...

C'est alors que quelque chose l'inattendu se produisit. Alice parvint à se dégager du doigt de son ravisseur, et elle prit la parole. Il hésita un instant à mettre un terme à ce flot de parole, mais il se ravisa. Sa majesté avait l'air de porter un grand intérêt à ce que disait sa captive. Et elle semblait avoir exactement le même plan que le kangourou. Au final, le résultat serait sans doute le même, mais il était tout de même furieux que cette insolente lui ait piqué son instant de gloire. La gloire, elle semblait aimer ça. Toujours vouloir se faire remarquer. Ah, l'insolente !

Il bouillait de rage et de colère contenue, mais extérieurement, il restait aimable et souriant. A cela près qu'il avait resserrée son étreinte autour de la lilliputienne, histoire de lui infliger quelques dégâts sans pour autant le montrer aux autres. Et Alice ne se plaindrait sûrement pas. Devant la reine rouge ? A quoi bon ?


- Majesté, je dois avouer que j'allais vous proposez la même chose. C'est une offre que la reine blanche ne refuserait certainement pas, attachée comme elle est à cette... créature. Et croyez-moi, vous n'y perdrez rien.

Il espérait que la reine avait compris ses insinuations. Ils pouvaient très bien promettre Alice et ne pas la donner. Il suffisait juste qu'elle ne soit pas elle-même au courant...

_________________

Allez, Invité, soit gentil et clique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe - Ismabeth
Admine secouée du bocal et Grandes Z'oreilles
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 13/04/2010

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Personne, sauf son Jaberbébéwoocky... et son valet, le seul à la comprendre
Ennemis: Tout le monde, voir plus...
Passe-temps: Couper des têtes

MessageSujet: Re: Livraison d'Alice [Joe, Alice, Ismabeth & quelques membres de la cour rouge]   Dim 14 Nov - 23:31

- Si je peux me permettre, Votre Majesté, commença la minuscule Alice, si vous décidez de me tuer maintenant, vous vous mettrez en guerre avec la reine blanche. Une guerre que je suis sûre que vous pouvez gagner mais où vous pourrez perdre certains de vos serviteurs les plus fidèles.

Flatterie, flatterie. Pures sottises. Si une guerre était lancée maintenant, le royaume rouge perdrait. Ismabeth n'était pas de retour depuis suffisamment de temps pour lever une armée. Ses fidèles n'avaient pas eus le temps de tous la rejoindre, beaucoup se trouvaient encore ici et là, désespérés depuis la tragique disparition de leur bien-aimée reine. Certains étaient même allés jusqu'à s'allier à la reine blanche, pour mieux servir leur véritable reine à son retour. Car nul n'avait jamais douté de son retour. Il n'y avait que les pauvres sujets de cette cruche de Miranda pour être aussi naïfs qu'elle.

- Si vous me gardez en vie, continua Alice, coupant court à ses pensées, vous pourrez alors m'utiliser comme monnaie d'échange avec la reine blanche et ainsi retrouver votre couronne avec beaucoup plus de ruse... ce qui vous conviendrait mieux.

Les joues d'Ismabeth s'empourprèrent comme à son habitude. Oser s'adresser ainsi devant une telle personnalité, cette ridicule héroïne de pacotille ne manquait pas de toupet ! Mais elle allait se faire un plaisir de la remettre à sa place.

- Et qui es-tu donc pour juger de ce qui me conviendrait le mieux ? Tu penses peut-être que je ne suis pas capable d'en décider moi-même ? Je ne suis pas dupe. Si je te laisse la vie, tu trouveras un moyen de t'évader et j'aurais perdu une occasion de t'occire.

- Majesté, intervint Joe, je dois avouer que j'allais vous proposez la même chose. C'est une offre que la reine blanche ne refuserait certainement pas, attachée comme elle est à cette... créature. Et croyez-moi, vous n'y perdrez rien.

Ainsi, Joe lui-même pensait que ce plan en valait la peine. Il méritait donc toute son attention, pour qu'elle puisse tirer le plus de profit possible de cette situation...

- Soit, petite peste, tu as de la chance. Ta vie ne s'achèvera pas aujourd'hui. Mais ce n'est que partie remise. Gardes ! Amenez cette humaine au cachot. Je veux en permanence trois gardes pour veiller sur elle.

Plusieurs soldats-cartes arrivèrent alors avec une petite cage pour rongeurs et y placèrent Alice. Un large sourire illuminait l'immense visage de la reine rouge. Sa pire ennemie, celle qui avait fait échouer tous ses rêves de pouvoir, se trouvait entre ses griffes. Il suffisait d'un mot et sa petite tête tombait...

- Quant à toi, Joe, reprit Ismabeth, j'aimerais que nous ayons une petite discussion, rien que tous les deux...

_________________

Allez, Invité, soit gentil et clique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Livraison d'Alice [Joe, Alice, Ismabeth & quelques membres de la cour rouge]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Livraison d'Alice [Joe, Alice, Ismabeth & quelques membres de la cour rouge]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le RCL Lunery
» Jasper & Alice Forever
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» Alice Cullen
» Alice always lost... [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alice in Wonderland :: RPG : Vous arpentez les terres Rouges du Pays des Merveilles :: Le Palais de la Reine Rouge-
Sauter vers: