Alice in Wonderland
Bienvenue au Pays des Merveilles !

Sache que tu ne peux pas repartir sans prendre au moins une tasse de thé, mon cher ! Ca serait très très très grossier ! Vraiment vilain. Mais si vous tenez réellement à partir tout de suite, pouvez-vous nous dire pourquoi un Corbeau ressemble à un Bureau ?

Hum ? Bon, très bien... Bonne visite et à bientôt, alors !


PS: Faites attention à ne pas croiser la Reine Rouge en chemin, elle peut être n'importe où... surtout dans son château où elle reste à longueur de journée !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]

Aller en bas 
AuteurMessage
Joe - Ismabeth
Admine secouée du bocal et Grandes Z'oreilles
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 13/04/2010

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Personne, sauf son Jaberbébéwoocky... et son valet, le seul à la comprendre
Ennemis: Tout le monde, voir plus...
Passe-temps: Couper des têtes

MessageSujet: Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]   Mer 14 Avr - 13:33

Ce soir était le grand jour. Depuis que la reine Miranda était rentrée de sa balade matinale, tout le monde ne parlait plus que de leur rencontre avec la reine Ismabeth. Maintenant que le rumeur s'était avérée vraie, Joe n'avait plus aucune raison de rester dans cet horrible palais puant de gentillesse. Mais il craignait tout de même une chose : être vu en train de quitter le palais en direction des terres rouges. Alors, vu sa réputation déjà bien bâtie, on le prendrait sans doute pour un espion. Quelle punition pourrait imaginer la si parfaite Miranda pour ce genre de crime ? Oh, on ne lui couperait pas la tête, c'était sûr. Mais il serait sans doute obligé de demeurer chez ces abrutis pendant le restant de ses jours... ou alors jusqu'à ce que la reine rouge ne le délivre en récupérant la couronne qui lui revenait de droit. Mais il ne fallait pas trop compter sur ces choses là, et plutôt tenter de passer le plus discrètement possible. Un peu plus d'une heure après la tombée de la nuit, par exemple, la garde changeait. Il lui faudrait donc agir juste avant, pendant que la première garde était encore tout somnolente de sa dure journée. Et ce moment-là était bientôt arrivé...

Lorsqu'il vit un garde baîller, Joe se dit que c'était le moment. Il s'élança sur ses longues jambes, et se mit à sauter le plus rapidement et pourtant le plus silencieusement possible. Pour les gardes, son passage n'avait pas fait plus de bruit qu'une feuille morte balayée par le vent, et dans la nuit, il n'était autre qu'une ombre parmi les ombres...

Une fois hors de vue des gardes, Joe s'allongea contre un rempart de la tour. Il courait rarement aussi vite, et cela le mettait hors d'haleine. Après quelques minutes de repos, il décida de ne pas prendre plus de risque et de reprendre la route. Mais alors qu'il se relevait, il entendit une douce musique à sa gauche, qui se rapprochait en direction de la grande porte. Le kangourou tourna la tête à droite et à gauche, mais il ne vit aucune cachète potentielle et la musique se faisait de plus en plus forte. Son cerveau était en ébullition. C'est alors qu'apparut, à un tournant des remparts, le Violoniste Fou. Joe reprit sa contenance et se tint droit et fier. C'est alors qu'il remarqua que quelque chose bougeait sur le chapeau du musicien. Risquant le tout pour le tout, Joe alla à leur rencontre.


-Eh bien, bonjour cher ami musicien. Votre musique est assurément la plus belle de tout notre cher pays, et c'est un grand plaisir que de pouvoir l'entendre une fois de plus. Continuez à jouer, je vous en prie.

S'approchant un peu plus du Violoniste, il remarqua que la petite chose perchée sur le haut de forme n'était autre que... Alice ! Il en avait tant entendu parler, pour son courage héroïque et son acte de bravoure en terrassant ce pauvre Jaberwoocky, mais n'avait pu l'apercevoir qu'une fois lors d'une fête au palais, où il était resté dans son coin à observer les couples dansant qu'il pourrait briser. Il fit une grande courbette, avant de se redresser tout sourire et de dire :

-Et bonjour à vous, ravissante Alice. Je ne crois pas que nous soyons présentés. Je suis Joe le Kangourou, au service de sa majesté Miranda la grande. Par cette belle nuit étoilée, où la lune se reflète dans votre magnifique chevelure, je me suis dit qu'il serait dommage de ne pas profiter de la douce brise caressant mon pelage, pour faire quelques bonds dans la nature endormie... Et vous, quel est donc la raison de votre présence aussi tardive en dehors du palais ?

Malgré ses flatteries et ses sourires, Joe était contrarié. Si Alice était de retour au pays, il serait d'autant plus difficile à la reine Ismabeth de reconquérir son bien.

_________________

Allez, Invité, soit gentil et clique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 27
Localisation : Dans les horribles cachots de l'horrible palais de l'horrible reine à la couleur horriblement rouge !

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Ils sont tellement nombreux : Miranda, le chapelier, le lapin, le lièvre, le loir, le violoniste...
Ennemis: Grandes oreilles et grosse tête ^^ Ils vont bien ensemble ses deux là !
Passe-temps: Découvrir le pays aux merveilles...

MessageSujet: Re: Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]   Mer 14 Avr - 15:03

Alice ne savait pas depuis combien de temps ils étaient partie de la clairière quand le château apparu au milieu de l’obscurité de la nuit. Elle se redressa pour mieux le voir. Elle était de plus en plus impatiente d’arriver.
Prêtant toujours une oreille à la musique du violoniste qui était loin de la lasser, elle commença une ascension pour se rendre au sommet de son haut de forme, ce qui ne fut pas si facile qu'elle l'aurait cru. De là, elle voyait mieux le chemin qui leur restaient à parcourir.
Ils étaient sur le point d’arriver lorsqu’Alice vit quelqu’un s’approcher. A cause de l’obscurité, il lui fallut un petit moment pour voir qu’il s’agissait d’un kangourou. Il était bien différent des kangourous de son monde, ce qui ne l'étonné plus. Il portait une cravate qui lui allait à merveille.
Son allure et sa façon de parler rappelait la grande noblesse britannique à Alice. De connaissance, elle se méfiait des personnes trop flatteuse mais cette prudence disparu dès qu’elle sut qu’il était au service de la reine blanche.
Lui rendant sa révérence et son sourire, Alice lui répondit sans se douter une seconde à qui elle avait à faire.


"Enchanté. Vous parlez magnifiquement bien, peut être êtes vous poète. Je viens d’arriver au pays des merveilles et le violoniste m’a gentiment conduit jusqu’au château afin que je puisse voir la reine blanche. Cependant, je crois bien que je vais devoir attendre jusqu'à demain."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe - Ismabeth
Admine secouée du bocal et Grandes Z'oreilles
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 13/04/2010

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Personne, sauf son Jaberbébéwoocky... et son valet, le seul à la comprendre
Ennemis: Tout le monde, voir plus...
Passe-temps: Couper des têtes

MessageSujet: Re: Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]   Mer 14 Avr - 15:36

Alice et le Violoniste ne semblaient pas se douter le moins du monde de la véritable raison qui avait poussé Joe à sortir du palais, et c'était tant mieux. Maintenant, il lui restait à s'en débarrasser... Et s'il voulait maintenir les apparences, il se devait de raccompagner Alice jusqu'au palais. Il lui faudrait se trouver une autre excuse pour ne pas le faire... Le cerveau toujours hyperactif, le kangourou répondit le plus aimablement possible :

-Oh, poète, je n'irais pas jusque là. Disons que j'apprécie simplement jouer avec les mots.

D'expérience, il savait bien qu'il fallait se montrer plutôt modeste pour plaire aux gens. Il espérait, ainsi, faire taire les moindre soupçons qui auraient pu rester. Pourvu qu'il parvienne à se montrer aussi aimable tout le long de la discussion et que le violoniste, le seul ici à être au courant de sa bien mauvaise réputation, évite d'évoquer le sujet...

-Vous souhaitez voir la Reine Blanche, dites-vous ? Eh bien ma fois, je crois qu'effectivement à cette heure tardive, elle se soit couchée... Mais avec un peu de chance, peut-être décidera-t-elle d'accorder une audience exceptionnelle à une charmante créature telle que vous... Car, effectivement, votre présence est plutôt exceptionnelle. Serait-ce trop indiscret que de vous demander la raison de votre venue au Pays des Merveilles ?

Oui, s'il pouvait savoir ce qui amenait cette guerrière de pacotille au royaume, peut-être cela lui serait-il utile pour gagner la confiance de la reine Ismabeth... Car, après tout, si elle était venu dans le but de défaire la reine une seconde fois, autant en être informé tout de suite.

_________________

Allez, Invité, soit gentil et clique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Violoniste Fou

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 12/04/2010

Relations & Loisirs du Fou
Amis:
Ennemis:
Passe-temps:

MessageSujet: Re: Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]   Jeu 15 Avr - 15:08

Son visage se décomposa devant l'hypocrisie de ce kangourou de malheur. Son ton flatteur était tellement faux que ça lui faisait mal aux oreilles. Et puis d'ailleurs, que faisait-il en pleine nuit dehors ? Cela ne lui disait rien qui vaille. Au début, le violoniste devait être le seul à ne pas penser du mal du kangourou car il était un homme juste et loin d'être rancunier; il avait essayé de lui faire comprendre que son attitude désinvolte et méchante ne lui apporterait rien que du mépris de la part des autres. Mais à son grand désespoir rien ne marcha. Il ne repondit rien lorsqu'il joua le kangourou docile et gentil face à Alice, mais ses yeux se noircissaient de plus en plus. Comment faire comprendre à Alice sans la commander que ce kangourou était loin d'être ce qu'il montrait ? Il répliqua avec un regard méfiant :

- Tout cela est bien beau, mais mon très cher Joe, que faites-vous dehors en pleine nuit ? ... Je doute que ce soit une balade nocturne...


Il n'avait pas le choix. Il destait faire cela, mais il allait devoir utiliser son don de télépathe pour prévenir Alice.

*Ma chère, pardonnez-moi, je déteste m' immiscer dans les pensées des gens mais je dois vous prévenir : Joe est loin d'être ce que vous voyez : ce kangourou a un caractère détestable ! S'il vous plait, faites attention à ce que vous lui dites.*

[Pardonnez-moi, j'ai oublier de parler de son pouvoir de télépathe dans sa fiche.]

[corrigé par Joe]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe - Ismabeth
Admine secouée du bocal et Grandes Z'oreilles
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 13/04/2010

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Personne, sauf son Jaberbébéwoocky... et son valet, le seul à la comprendre
Ennemis: Tout le monde, voir plus...
Passe-temps: Couper des têtes

MessageSujet: Re: Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]   Jeu 15 Avr - 16:19

Joe baissa un tantinet le regard, pour s'apercevoir que le violoniste le regardait avec méfiance, presque méchamment. Ça frôlait l'indécence, mais le kangourou décida de ne pas s'en offusquer. Après tout, tant qu'il ne les dérangeait pas dans leur conversation... Mais il en fut autrement.

-Tout cela est bien beau, répliqua le musicien toujours aussi méfiant, mais mon très cher Joe, que faites-vous dehors en pleine nuit... ? Je doute que ce soit une balade nocturne...

Voilà qui était de plus en plus proche de l'impolitesse. Cette méfiance ouverte n'indiquait rien de bon, et il valait mieux en finir au plus vite avec ces deux abrutis. Le musicien semblait avoir de plus en plus de mal à se retenir d'injurier le pauvre kangourou.

- Mais qu'insinuez-vous donc ? N'ai-je point le droit de trouver la nature belle après le coucher du soleil, alors qu'elle s'endort doucement en abandonnant les belles couleurs chatoyantes de la journée ? N'ai-je donc point le droit d'observer les étoiles scintiller par une si belle nuit sans éveiller autre chose que méfiance et soupçons ?

Joe s'indignait de plus en plus dans ses propos. Mais il s'inquiétait aussi. Si Alice commençait à se méfier de lui, son plan pourrait tomber à l'eau... Mais ils n'avaient aucune preuve de sa déloyauté envers la reine Miranda, et cette même reine qui aimait tant les belles choses ne prendrait probablement pas cette balade nocturne comme une trahison s'il devait revenir au palais. Après, il pourrait peut-être tenter sa sortie un autre soir. Il ne risquait absolument rien. Aucune raison de s'inquiéter. Mais autant éviter d'essayer d'en savoir plus sur Alice ce soir, et les congédier au plus vite.

- Allons, chère Alice, si vous trouvez mes questions embarrassantes surtout n'y répondez pas. Je ne voudrais pas me montrer indiscret auprès d'une si charmante demoiselle.

Il fit une autre courbette, mais remarqua que les yeux d'Alice étaient devenus méfiants, aussi s'empressa-t-il d'ajouter :

- Si vous me permettez, je ne saurais que trop vous conseiller de vous hâter, il est déjà bien tard pour une audience auprès de sa majesté.

_________________

Allez, Invité, soit gentil et clique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 27
Localisation : Dans les horribles cachots de l'horrible palais de l'horrible reine à la couleur horriblement rouge !

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Ils sont tellement nombreux : Miranda, le chapelier, le lapin, le lièvre, le loir, le violoniste...
Ennemis: Grandes oreilles et grosse tête ^^ Ils vont bien ensemble ses deux là !
Passe-temps: Découvrir le pays aux merveilles...

MessageSujet: Re: Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]   Jeu 15 Avr - 17:43

Alice trouvait ce Joe très aimable. Elle allait lui répondre en tout franchise lorsque le violoniste prit la parole. Elle fut surprise par sa réplique qu’elle trouvait offensive. Mais ceci ne fut rien par rapport à ce qui se produit en suite.
Elle entendit une voix dans sa tête qu’elle reconnu de suite. Etonnée, elle regarda Joe qui n’avait pas l’air de l’entendre. Le violoniste ne fesait apparemment pas confiance à ce kangourou. Pourtant, il appartenait aussi à la cour de la reine blanche. Elle préféra tout de même écouter le violoniste et se méfier, sans vraiment savoir quel danger l’animal pourrait engendrer.
Alice se rappela de sa toute première impression lorsqu’elle avait entendu les flatteries et voilà qu’il recommençait. Elle regarda alors le château, quelques rares fenêtres étaient encore allumées. Joe avait raison, si elle se dépêchait, elle pourrait peut être encore voir la reine ce soir. Mais après tout, elle n’était pas venue dans ce monde pour cela mais pour éclaircir son pressentiment. Réfléchissant rapidement à la suite, elle se laissa glisser du chapeau jusqu’à l’épaule du violoniste.
D’une voix qui ne se voulait rien transparaître, Alice fini par répondre :


"Je suis simplement venue rendre visite à mes amis mais cela pourra attendre demain, je ne voudrais pas me montrer impolie en vous quittant déjà alors que nous avons à peine fait connaissance. Pour être honnête, j’aimerai encore profiter de l’extérieur, continua Alice avec un sourire charmeur. Je pourrai peut-être vous accompagner pour la suite de votre balade."

Elle tourna la tête vers le violoniste avant de continuer.

"Et le violoniste pourrait nous accompagner s’il le souhaite."

Puis replongeant ses yeux dans ceux du kangourou, elle fit une petite moue bien triste.

"A moins que vous ne préfériez être seul…"

[Corrigé par Joe. Attention à l'accord en genre et en nombre !]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe - Ismabeth
Admine secouée du bocal et Grandes Z'oreilles
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 13/04/2010

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Personne, sauf son Jaberbébéwoocky... et son valet, le seul à la comprendre
Ennemis: Tout le monde, voir plus...
Passe-temps: Couper des têtes

MessageSujet: Re: Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]   Jeu 15 Avr - 20:47

[Rhaaa, mais tu fais tout pour faire foirer son plan ! >.< Tu tiens donc tant que ça à la solitude de la reine rouge ?]

Alice semblait réfléchir aux propos du kangourou, et elle n'avait pas l'air trop méfiante. Simplement légèrement plus prudente qu'au début de la conversation. Voilà qui allait dans le sens que souhaitait Joe. Après être descendu du chapeau du violoniste, elle lui répondit :

- Je suis simplement venu rendre visite à mes amis mais cela pourra attendre demain, je ne voudrais pas me montrer impoli en vous quittant déjà alors que nous avons à peine fait connaissance. Pour être honnête, j’aimerai encore profiter de l'extérieur. Je pourrai peut être vous accompagner pour la suite de votre balade.

Voilà qui n'était pas du tout dans ses plans. Cette fois-ci, le cerveau déjà très actif du kangourou entra en surchauffe. Que faire, que dire ? Malgré son agitation intérieure, il restait de marbre, aussi souriant et amical qu'auparavant. Il tenta même de paraître ravi de l'idée d'Alice, bien qu'il n'eu pas l'impression d'être très convaincant. Mais le jeune fille ne le regardait déjà plus, et continuait :

- Et le violoniste pourrait nous accompagner s’il le souhaite.

Le violoniste ? Voilà qui jouait contre lui, bien que le musicien n'aurait sans doute jamais laissé son amie seule en si mauvaise compagnie. Tout de même, avec ses 20 centimètres, il aurait été plus facile d'enlever Alice afin de la remettre à la reine Ismabeth. Mais peut-être arriverait-il à se débarrasser du musicien quelques instants, et alors... Il sautait bien plus rapidement que celui-ci, et il devrait pouvoir s'échapper sans trop de problèmes. Pendant ce temps, Alice s'était retournée et reprit la parole. Elle continua, comme peinée à l'idée de ce qu'elle allait dire :

- A moins que vous préférez être seul…

Deux options s'ouvraient donc à lui. Il ne pourrait bien sûr pas congédier ces deux-là sans paraître impoli après ce qu'avait dit Alice. Soit il tentait de les quitter sans éveiller les soupçons, soit il capturait la demoiselle pour la remettre à la reine Rouge. Dans tous les cas, il devrait accepter la proposition d'Alice.

- A vrai dire, je ne refuse jamais un peu de compagnie. Et vous avez bien raison, si je puis me permettre, de vouloir profiter encore de cette magnifique nuit qui s'ouvre à nous. La reine pourra bien attendre demain, elle n'en mourra pas, n'est-ce pas ? Mais je ne voudrais pas non plus vous obliger à rester à mes côtés pour de simples soucis de politesse. Faites comme bon vous semble, belle demoiselle. En ce qui concerne ma petite balade nocturne, j'allais vers la forêt. Je ne sais pas si vous y êtes déjà rendue en une si belle nuit, alors que la lune est presque ronde. Ses reflets sur le feuilles sont merveilleux... Mais vous le découvrirez par vous-même, enfin si vous voulez toujours m'accompagner.

Ainsi, Alice aurait bien du mal à refuser cette promenade sans se montrer impolie. Décidément, les règles de bienséance pouvaient être utilisées à bien des fins... Joe marqua une pause avant de se tourner vers le musicien.

- Bien entendu, le violoniste peut nous accompagner. Enfin, s'il le souhaite...

[Alice, tu serais d'accord de te faire enlever ? Voilà qui pimenterait bien la partie... Avec pleins de RPs d'évasion à la clé ! ^^ (enfin, si la reine rouge ne te coupe pas la tête avant... mais elle pourrait vouloir t'utiliser comme monnaie d'échange contre la couronne... ^^') Enfin, c'est toi qui voit, c'est ton perso ! =) ]

_________________

Allez, Invité, soit gentil et clique !


Dernière édition par Joe - Ismabeth le Jeu 11 Nov - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Violoniste Fou

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 12/04/2010

Relations & Loisirs du Fou
Amis:
Ennemis:
Passe-temps:

MessageSujet: Re: Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]   Ven 16 Avr - 0:06

[Rhoo là ! Moi je vais passer pour un idiot si t’enlève Alice, méchant kangourou !]

Il ne la sentait vraiment pas, cette balade nocturne, mais alors vraiment pas. Et puis il avait l'air bien trop gentil, comme à son habitude, il n'était pas sincère. Trop de manières tue la manière. Il jouait un rôle c'est certain, et cette fois il ne se ferait pas avoir. Ce satané kangourou avait déjà joué tant de mauvais tours !

*Bon sang Alice, je connais ce kangourou, croyez-moi ! Il est un peu trop manré à mon goût. Si vous saviez comment il est d'habitude !*

Il était de plus en plus sur ses gardes. Il ne disait rien mais son expression en disait long.

[Corrigé par Joe]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 27
Localisation : Dans les horribles cachots de l'horrible palais de l'horrible reine à la couleur horriblement rouge !

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Ils sont tellement nombreux : Miranda, le chapelier, le lapin, le lièvre, le loir, le violoniste...
Ennemis: Grandes oreilles et grosse tête ^^ Ils vont bien ensemble ses deux là !
Passe-temps: Découvrir le pays aux merveilles...

MessageSujet: Re: Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]   Ven 16 Avr - 17:44

[J’aimerai bien voir ta réaction si je me fais kidnapper. Rien que pour ça je veux bien ^^. Mais c’est vrai que ça pourrait agrémenter les RP. Je ferai attention à ma tête. Finalement, je fais pas foirer ton plan, grandes oreilles, au contraire, je l’améliore ;-) ]

Alice ne sentit pas le danger. Elle était même heureuse d’avoir réussit que Joe accepte qu’elle l’accompagne. Elle pourrait alors en savoir plus sur lui et pourquoi le violoniste était si méfiant. Elle pensait maitriser la situation et ne se doutait pas le moindre du monde des intentions du kangourou.
La voix dans sa tête se remis à raisonner mais ceci n’eu pas l’effet espéré. Alice regarda le violoniste avec un regard plus froid qu’elle ne l’aurait voulut. Elle regretta immédiatement. Il avait été très gentil avec elle depuis le début mais Alice avait pris sa décision et elle ne comptait pas revenir dessus. Elle suivrait ce kangourou et mettrait cette histoire au clair.
Elle contrôla sa voix au mieux pour qu’elle paraisse enjouée.


"Cela doit être magnifique. J’aimerai énormément voir la forêt comme vous me la décrivez."

Alice avait eu l’esprit trop occupée jusqu’à présent pour remarquer la lune et son jeu de lumière. La balade pourrait effectivement être merveilleuse, mais quelques choses lui dit qu’elle n’allait pas encore en profiter.
Alice espérait que le violoniste viendrait avec eux mais elle ne voulait pas le forcer s’il n’appréciait pas la compagnie de ce Joe. Sans lui reposer la question, elle posa sur lui un regard interrogateur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Violoniste Fou

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 12/04/2010

Relations & Loisirs du Fou
Amis:
Ennemis:
Passe-temps:

MessageSujet: Re: Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]   Sam 17 Avr - 22:48

Le regard froid d'Alice le fit frissonner. Bon sang, il était hors de question qu'il la laisse toute seule, avec sa taille de 20 cm, avec un kangourou psychopathe !

- Bon, je vous accompagne, dit-il d'une voix calme. Après tout, ça ne peut pas faire de mal.

[C'est bon, je suis là, avec une reponse minable mais je suis là. ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe - Ismabeth
Admine secouée du bocal et Grandes Z'oreilles
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 13/04/2010

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Personne, sauf son Jaberbébéwoocky... et son valet, le seul à la comprendre
Ennemis: Tout le monde, voir plus...
Passe-temps: Couper des têtes

MessageSujet: Re: Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]   Dim 18 Avr - 0:01

[Un RP reste un RP et c'est toujours mieux que rien ! ^^ Et je constate avec plaisir qu'on s'est chargé de nettoyer le flood... =)]

Lorsque Joe avait prononcé sa dernière phrase, il avait remarqué que le Violoniste avait légèrement froncé les sourcils. C'était à peine perceptible, mais pour un habitué des contacts, savoir déceler le moindre changement d'attitude pouvait être vital. Ainsi, le violoniste aurait préféré se rendre directement au château. Voilà qui n'était guère étonnant.

Alors qu'Alice semblait s'apprêter à répondre, elle s'arrêta. C'était bien la deuxième fois que ça arrivait, et le kangourou commençait à se douter de quelque chose. Lorsqu'elle se tourna vers le musicien en lui lançant un regard froid, le doute n'avait plus sa place. Ces deux-là communiquaient entre eux d'une manière... surnaturelle. Voilà qui était intéressant. Alors que l'animal réfléchissait là-dessus, la demoiselle prit la parole :


- Cela doit être magnifique. J’aimerai énormément voir la forêt comme vous me la décrivez.

Voilà qui était parfait. Si le plan initial se plantait à cause d'un imprévu, il suffisait de s'en tenir au plan B. Ce qui dans l'instant signifiait : leur fausser compagnie avec ou sans Alice.

- Et c'est avec plaisir que je vous la ferai découvrir, répliqua le kangourou.

Il regarda le musicien pour lui faire comprendre que l'on n'attendait plus que sa réponse. Réponse qui, d'ailleurs, vint peu après :

- Bon, je vous accompagne. Après tout, cela ne peu pas faire de mal.

Oh non, cela ne pouvait assurément pas faire de mal. Enfin, tout dépendait pour qui. Pour Alice, si tout se passait bien, ça pouvait effectivement mal se terminer...

- Eh bien, mes amis, qu'attendons nous ? Allons-y, et profitons que le nuit soit belle.

Alors que la petite troupe partait en direction de la forêt, Joe ne cessait de vanter les bienfaits d'une balade aussi tardive, la beauté de la lune et des étoiles l'entourant, la magnificence de la forêt et de ses plantes diverses. Alice était restée sur le chapelier, car avec sa petite taille elle ne pouvait guère suivre leur rythme. Et Joe n'osait demander de la porter, sachant évidemment que cela pourrait éveiller les soupçons. Il serait d'ailleurs étonnant que le violoniste le laisse même la toucher. Mais, une fois en pleine forêt et ne trouvant aucun autre stratagème, il se tourna tout de même vers la demoiselle. Ayant remarqué que celle-ci ne semblait pas apprécier les flatteries, il essayait de ne pas en abuser et lui dit simplement :

- Dites-moi, très chère Alice, quelques petits bonds en ma compagnie vous tenteraient-ils ? Sachez qu'avec mes jambes, je peu aisément sauter sur ce rocher que vous voyez là-bas et vous montrer le ciel d'un peu plus près. Qu'en dites-vous, très chère ?

[Là, tu peux refuser aussi bien qu'accepter... Je trouverais bien autre chose pour que tu viennes entre mes griffes ! ^^ ]

_________________

Allez, Invité, soit gentil et clique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 27
Localisation : Dans les horribles cachots de l'horrible palais de l'horrible reine à la couleur horriblement rouge !

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Ils sont tellement nombreux : Miranda, le chapelier, le lapin, le lièvre, le loir, le violoniste...
Ennemis: Grandes oreilles et grosse tête ^^ Ils vont bien ensemble ses deux là !
Passe-temps: Découvrir le pays aux merveilles...

MessageSujet: Re: Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]   Dim 18 Avr - 17:32

Malgré qu’elle est mal acceptée le dernier conseil du violoniste, Alice était soulagée de l’entendre dire qu’il les accompagnait. Cependant, elle comprit que ce n’était pas de gaité de cœur et elle s’en voulait de lui faire endurer cela.
Alice s’était confortablement assise sur l’épaule du violoniste avant que celui ne se mette en marche pour la balade nocturne. Prêtant qu’une oreille au monologue de Joe, elle réfléchissait à ce qui l’avait conduit à retourner au pays des merveilles. Elle y avait déjà beaucoup réfléchi lorsqu’elle se trouvait encore dans son monde. Elle était passait par de nombreuses hypothèses, de la plus simple à la plus farfelue. Mais celles qui lui paraissaient les plus sensées désignaient toutes la reine rouge. Cependant, celle-ci avait été exilée lors de son dernier séjour ici bas et si par une quelconque raison elle était réussit à revenir, le violoniste aurait était au courant et lui aurait dit. A moins que la nouvelle ne se soit pas encore répandue.
Une chose tracassait encore plus Alice que son mauvais pressentiment, c’était savoir qui était et que cachait ce Joe qui se trouvait juste à quelque pas. Il avait l’air très aimable et était un serviteur de la reine blanche. Dans d’autres circonstances, elle lui aurait offerte toute sa confiance. Mais le violoniste l’avait prié de faire attention. Alors de quoi devait-elle vraiment ce méfié. L’idée que Joe est un lien avec la reine rouge lui traversa l’esprit mais elle l’oublia vite en se disant que l’on ne pouvait être dans deux camps en même temps.
Alice voulait bien profiter de cette balade pour résoudre au moins l’un de ses problèmes qui la tourmentait. Elle était encore entrain de réfléchir sur les bons mots à employer pour questionner Joe quand celui-ci s’adressa directement à elle et lui fit perdre le cours de sa pensée.
Il lui proposait, en d’autre terme, de monter sur un rocher en sa compagnie. Alice hésita sur la réponse. Accepté pour lui permettre de le mettre en confiance et ainsi en savoir plus sur lui mais c’était aussi prendre un risque vu qu’elle ne savait pas encore à qui elle avait à faire. Elle se sentait en sécurité près de son ami le violoniste et ne souhaitait pas s’éloigner de trop de sa présence.
Réfléchissant à une réponse qui ne paraîtrait pas impolie, elle fini par dire une partie de la vérité.


"Ça aurait était avec plaisir mais je ne souhaite pas laisser le violoniste seul, même pour un très court instant."

Alice ne savait pas que si elle avait accepté, elle aurait laissé son ami seul bien plus qu’un court instant, comme elle n’était pas au courant que sa prochaine phrase pouvait lui couter très cher par la suite.

"Par contre, si ça ne vous dérange pas de ralentir le pas, j’aimerai beaucoup marcher à vos côtés. Mes jambes commencent à s’engourdir."


[J'étais inspirée... ça m'étonne même de moi-même. Si le violoniste accepte qu'Alice marche à côté, je te donne une opportunité à saisir, grandes oreilles, laisse pas passer ta chance ^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe - Ismabeth
Admine secouée du bocal et Grandes Z'oreilles
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 13/04/2010

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Personne, sauf son Jaberbébéwoocky... et son valet, le seul à la comprendre
Ennemis: Tout le monde, voir plus...
Passe-temps: Couper des têtes

MessageSujet: Re: Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]   Sam 1 Mai - 14:18

[Etant donné l'absence de réponse du violoniste, je me permet de jouer son personnage. Encore désolée ^^']

- Ça aurait était avec plaisir, répondit Alice, mais je ne souhaite pas laisser le violoniste seul, même pour un très court instant.

C'était raté pour cette fois. Ah, si le violoniste n'avait pas été là et que Joe avait été le premier à voir Alice, tout aurait été tellement plus simple ! Surtout qu'une fois Alice enlevée, il allait à tout les coups prévenir la reine blanche... ce qui était plutôt embêtant. Le supprimer ? Oui, mais comment ? Le violoniste mesurait bien 1m80, voir plus, alors que Joe atteignait difficilement les 1m60. Dans sa jeunesse, il avait beau être champion de box et de combats, il aurait bien du mal à se débarrasser d'un adversaire de cette taille. Autant ne pas prendre de risques. Mais cette tentative d'éloigner la demoiselle de son protecteur ayant échouée, il lui faudrait bien trouver autre chose.

- Par contre, si ça ne vous dérange pas de ralentir le pas, j’aimerai beaucoup marcher à vos côtés. Mes jambes commencent à s’engourdir.

Ah, voilà qui était un excellent signe ! Si le violoniste la laissait faire, tout irait comme sur des roulettes... Mais ce n'était pas gagné. Celui-ci semblait hésiter, et il osa demander à sa protégée si c'était bien prudent. C'était assurément tout le contraire, mais ça, il valait mieux que Joe le garde pour lui. Alice avait l'air d'insister, alors le Violoniste finit par céder :

- Vos désirs sont des ordres...

Il aida donc Alice à descendre, lui offrant de monter sur sa main pour qu'il la pose au sol, chose qu'elle accepta avec joie. Tout allait bien. Trop bien. Mais il vaut mieux trop que pas assez, n'est-ce pas ce qu'on dit ? Allez, Joe, joue ton rôle encore 5 minutes et tu seras enfin libre, avec les faveurs certaines de sa majesté Ismabeth. Tiens bon.

- Tout de même, quel dommage que vous soyez si petite, laissa-t-il échapper. Heureusement, une fois arrivés au château, je suis certain que le Lapin Blanc se fera un plaisir de vous offrir une part de Gigancake. Mais je devine que ça peut attendre, n'est-ce pas ?

Les deux compagnons se mirent à marcher sur le rythme d'Alice, tentant d'aller le plus lentement possible afin de ne pas l'obliger à forcer le pas.

[Tu réponds et je t'enlève! ;D ]

_________________

Allez, Invité, soit gentil et clique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 27
Localisation : Dans les horribles cachots de l'horrible palais de l'horrible reine à la couleur horriblement rouge !

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Ils sont tellement nombreux : Miranda, le chapelier, le lapin, le lièvre, le loir, le violoniste...
Ennemis: Grandes oreilles et grosse tête ^^ Ils vont bien ensemble ses deux là !
Passe-temps: Découvrir le pays aux merveilles...

MessageSujet: Re: Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]   Mer 5 Mai - 18:37

[Désolé pour le retard, j'ai été beaucoup occupé ces derniers temps]

Alice était heureuse de retrouver la terre ferme. Elle avait beaucoup apprécier que le violoniste la porte, évitant ainsi une longue marche sur un sol pas toujours approprié à sa taille mais elle ne pouvais rester assise plus longtemps. Elle le remercia pour son aide d'un sourire.
Le chemin était assez dégagé, elle pouvait donc avancer aisément. Cela lui permettait de se concentrer de nouveau sur l'objectif de cette promenade.
Cependant, une fois de plus, ses réflexions fut couper par Joe :

"Tout de même, quel dommage que vous soyez si petite. Heureusement, une fois arrivés au château, je suis certain que le Lapin Blanc se fera un plaisir de vous offrir une part de Gigancake. Mais je devine que ça peut attendre, n'est-ce pas ?"

Alice ne pouvait pas oublier qu'elle ne fessait que quelques centimètres.


"Il est vrai que cette taille n'est pas très avantageuse. Je ne me plaindrais pas de retrouver celle normal. Cependant, je n'aurai point manqué cette promenade nocturne juste pour un problème de hauteur."

Alice ne laissa écouler qu'un court silence, enfin de reprendre la parole avant Joe.

"Depuis combien de temps êtes vous au service de la reine blanche ?"


Alice fit un écart pour contourner une petite pierre qui, pour elle, était un véritable rocher. Ce qui eu pour effet de la rapprocher un peu plus du kangourou.

[Là, tu peux pas dire que je t'aide pas ^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe - Ismabeth
Admine secouée du bocal et Grandes Z'oreilles
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 13/04/2010

Relations & Loisirs du Fou
Amis: Personne, sauf son Jaberbébéwoocky... et son valet, le seul à la comprendre
Ennemis: Tout le monde, voir plus...
Passe-temps: Couper des têtes

MessageSujet: Re: Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]   Sam 8 Mai - 18:32

[Je comprends, t'inquiète ^^]

- Il est vrai que cette taille n'est pas très avantageuse, dit la demoiselle. Je ne me plaindrais pas de retrouver celle normal. Cependant, je n'aurai point manqué cette promenade nocturne juste pour un problème de hauteur.

Joe avait du mal à comprendre pourquoi une simple balade nocturne plutôt éprouvante pour une si petit créature pouvait la fasciner à ce point... Mais peut-être disait-elle cela pour lui faire plaisir. Après tout, tout n'était qu'apparences et faux-semblants sur cette terre. Lorsque le kangourou voulu lui répondre, elle le devança en l'interrogeant sur ses années de service auprès de la reine blanche. Mais juste à cette instant, elle fit un écart qui la rapprocha dangereusement de Joe. Très dangereusement. Trop dangereusement.

L'animal se pencha si rapidement qu'Alice ne vit rien venir, et la saisit entre ses pattes d'un geste vif. Alors, il se mit à sauter vite, plus vite qu'il n'avait jamais sauté. S'il se faisait attraper, il était mort. Plus loin, il entendit les cris du Violoniste qui avait comprit ce qui se passait, et qui courrait au secours de la petite demoiselle. Mais c'était trop tard. Savourant sa victoire, Joe lança d'un ton mielleux :


- Au lieu de vous demander depuis combien de temps je sers cette cruchasse blonde, vous devriez me demander si j'ai jamais été à son service. Mais ne vous inquiétez pas, gente demoiselle, vous serez bientôt entre les mains de la grande, de la magnifique reine Rouge, la seule véritable reine de ce royaume.

Il eût alors un petit rire sadique. Il avait enfin eu son laisser-passer pour le palais de la reine Rouge, un laisser-passer qui valait plus que toutes les richesses qu'il pourrait jamais offrir à Ismabeth. Ainsi, il s'assurait non seulement d'une place de choix parmi les proches de la reine, mais aussi que personne n'empêcherait celle-ci d'accéder à la couronne et de dominer à nouveau le pays. Et la reine saurait le récompenser comme il le méritait...

Cela faisait quelques bonnes minutes que l'on avait cessé d'entendre le Violoniste. Il devait sûrement courir de-ci de-là, à la recherche d'Alice. Mais il ne tarderait pas à abandonner, Joe étant trop rapide pour lui. Rapide, peut-être, mais pas endurant. Après ce sprint, il dû s'arrêter quelques minutes pour reprendre son souffle. Entre ses pattes, Alice se débattait toujours, criant à l'aide. Il mit un doigt contre sa minuscule bouche en prenant soin de ne pas l'étouffer. Alors, il repartit en direction du palais rouge...


[Bon, si t'as envie tu postes un dernier message, sinon moi je commence un nouveau sujet au palais ;) ]

_________________

Allez, Invité, soit gentil et clique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le grand jour [PV Alice et le Violoniste]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est le grand jour ! ~ Nuage de Douceur & Pluie Torrentielle ~ [END]
» Au grand jour
» Un grand jour !
» [Libre] Le grand jour !
» Jour 1 : Le grand jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alice in Wonderland :: RPG : Vous arpentez les terres Blanches du Pays des Merveilles :: Le Palais de la Reine Blanche-
Sauter vers: